Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 23:00

Italie : Du poids qui laisse des plumes

Un juge de paix [en Italie, ce juge s’occupe d’affaires civiles de proximité] de Calabre a condamné le ministère de l’Education, qui représentait une école, à verser 500 euros de dommages à un garçon de 11 ans. Cet élève souffre de douleurs chroniques de dos ainsi que de scoliose, la cause en ayant été attribuée au cartable trop lourd. Les parents se sont décidés à porter plainte dans la mesure où leur enfant doit également parcourir, cartable au dos, deux kilomètres à pied pour se rendre à l’école. Le sac surchargé de livres est contraire aux directives du ministère de la Santé. Le juge de paix a donné raison aux parents et créé une première.
Quotidiano, www.quotidiano.net, 12 avril 2008 (vu dans Courrier International)

Intéressant, non ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pluie de printemps 04/05/2008 18:23

bonne route à fafoubleu ! juste une réflexion au sujet du cartable trop lourd : une grande partie des profs est vraiment attentive au poids du cartable de leurs élèves, particulièrement des 6èmes et 5èmes.plus les élèves sont jeunes, plus ils ont la "trouille" d'oublier quelque chose, et ressemblent donc à de vraies tortues, transportant tout leur bureau sur leur dos ! au fil des ans, les sacs rétrécissent, pour n'être plus que de tous petits sacs à mains pour certains lycéennes ! nombreux sont les profs qui établissent une liste précise des fournitures en début d'année, et qui en font part aux parents : 2 ou 3 stylos maximum, bleu, vert et noir,  un crayon, une gomme, double décimètres et rapporteur/équerre en plastique souple, et des cahiers à spirale de 100 pages maxi, ou bien des classeurs à couverture souple, etc.. et c'est tout !cependant chaque année, plus les enfants sont jeunes, plus certains se trimballent avec cinquante stylos fantaisie, des feutres de toutes les couleurs, des feutres pailletés, des effaceurs, des gros taille crayons fantaisie, des gommes énormes et des paquets d'effaceurs ! bref, avec des tas de gadgets inutiles, qui alourdissent et grossissent inutilement la trousse, d'une part, et ralentissent certains élèves qui passent leur temps à faire des titres "en couleurs", au lieu d'écouter le cours, d'autre part !les profs demandent aussi des cahiers de 100 pages maxi, suggérant d'en prendre un 2ème en cours d'année (on a rarement besoin des cours de septembre au mois de mai !) mais là encore, les enfants se trimballent avec de gros cahiers de 200 pages, ou des classeurs hyper lourds !alors avant de toujours reporter la faute sur les profs, vérifions d'abord le cartable de nos enfants, ne cédons pas à la pression de l'achat inutile, et aidons les plus jeunes à organiser leur cartable et réduire le nombre de feuilles dans les classeurs !c'est comme quand on part en vacances : on vérifie le poids de la valise avant l'aéroport, et le contenu des sacs de voyage des enfants... il m'est ainsi arrivé de découvrir certaines surprises dans le sac de voyage de mes enfants ! soyons donc adultes !d'autre part, géniale, l'idée des casiers. mais comment on fait quand il n'y a pas de salles assez grandes, ou de couloirs assez spacieux pour loger 1500 casiers comme à schweitzer par exemple ?bon courage à tous les raincynonautes pour ce lundi ensoleillé.. mais au bureau pour beaucoup !

fafoubleu 30/04/2008 07:19

Bravo au juge, enfin une initiative intelligente.C'est ahurissant de voir nos chères têtes blondes ployer sous le poids de cartable où un raton laveur aurait du mal à se frayer une place.Pourquoi ne pas prévoir, comme aux dans les écoles aux Etats-unis, un casier pour chaque élève, fermé à clé.Une excellente piste de réflexion pour ce cher Xavier Darcos, qui semble avoir beaucoup de pain sur la planche !Bon, je mets MON sac à dos, je pars pour une dizaine de jour sur le mythique chemin de Saint Jacques de Compostelle, où les arbres seront en fleur et les senteurs exhubérantes. Et au loin nous apercevrons le redoutable, à plus d'un titre, col de Roncevaux. Nous penserons à vous.

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos