Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 13:28

Un Raincéen, Vittorio de Filippis, journaliste et ancien PDG de Libération a vendredi été tiré de son lit par des policiers du Commissariat du Raincy. Les conditions de l'interpellation suscitent déjà de très nombreuses réactions.

Pour en savoir plus sur cette affaire :

Libération : Un ex pdg de Libération brutalement interpellé à son domicile

Le Journal du Dimanche : Ton pdg en slip chez les flics


Si vous souhaitez comprendre en quoi cette interpellation est tout à fait irrégulière, nous vous recommandons la lecture d'un article qui vous donnera des explications très détaillées,  quoiqu'un peu trop techniques pour les non juristes.

Il est expliqué que M. de Filippis devant simplement être entendu, par un juge, dans le cadre d'un délit de presse, il est tout à fait anormal que la police soit venue l'interpeller à son domicile, lui mette les menottes et procède à deux reprises à des fouilles "au corps" comme s'il s'agissait d'un dangereux malfaiteur.

L'article de Maître Eolas, avocat et bloggeur : Reportage de terrain

A cette occasion, n'hésitez pas à parcourir d'autres articles du blog de Maître Eolas, qui est devenu en quelques années un blog de référence où de nombreux professionnels de la Justice n'hésitent pas à s'exprimer, par des commentaires nombreux et bien argumentés ou directement par des articles.

Ses compte-rendus d'audience donnent un aperçu souvent édifiant du fonctionnement de l'appareil judiciaire en France.


Les Verts du Raincy réagissent sur leur blog : Vittorio de Filippis Raincéen interpellé comme un vulgaire malfrat dans une affaire de diffamation.

Partager cet article

Repost 0
publié par Philémon - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

Lady Lala 08/12/2008 15:15

Ne trouvez-vous pas que de parler de dealer et de BMW alors que  nous parlions de droit, en France le pays des droits de l'Homme, détourne un peu du sujet et fait un peu grosse ficelle ?N'y a t il pas assez de gens qui au prétexte de problèmes réels restreignent un peu plus les libertés de tous ? La fin ne justifie pas les moyens quoi qu'on essaie de nous faire croire ! Et allez un coup de Täser ! Taisez-vous donc ! et allez les mioches, en prison à 12 ans, fiché dans Edvige pour des intentions à 13 ans...  regardons les réalités en face. Notre pays est celui de la Déclaration des Droits de l'Homme mais c'est de plus en plus souvent difficile à croire.

fafoubleu 05/12/2008 18:26

Je ne veux pas décevoir Brindille, mais je pense que ces dealers sont déjà au RMI, CMU et autres allocs. De plus ils roulent en BMW. La solution ? Y en a-til une ? Je me souviens d'une information faite par des policiers dans notre établissement scolaire, c'était très clair, en plus, il n' avait pas de diabolisation des jeunes sytématique. Mais que faire ? J'ai vu une barrette de shit pour la première fois lors  cette rencontre, j'avais 50 ans passé. Mes enfants étaient beaucoup mieux informés que moi, et je sais, sans qu'ils me l'aient avoué qu'ils ont du fumer quelques pétards. Y-a-t-il des jeunes vraiment clean ? Dieu que c'est difficile...

bernadette 05/12/2008 09:44

oui mes amis je suis d'accord avec vous, mais à qui sont vendues ces barrettes de drogue ? Aux petits raincéens bien proprets qui trainent dans nos petites rues bien "tranquilles" !C'est la règle de base du commerce : sans demande il n'y a pas d'offre.....et ce n'est pas du commerce équitable !!

brindille 04/12/2008 11:59

la solution de fouiller les jeunes à l'école n'en est pas une. juste un coup médiatique et une solution de facilité ! car la police sait TRES BIEN qui sont les dealers dans les cités de clichy, montfermeil notamment ! mais s'attaquer à eux poserait 3 problèmes immédiats : - cela demanderait le renfort de la cavalerie et risquerait de dévaloriser encore d'avantage l'image des  politiques - cela risquerait de provoquer une nouvelle crise des banlieues et faire souffrir beaucoup de familles,- en enfin, cela supprimerait l'une des ressources principales de beaucoup de familles. De quoi vivraient ils après, si on leur enlève le deal ? ils seraient au CMU, au chômage, ce qui constituerait un nouveau problème pour l'état ! donc... c'est comme à la gare du raincy : plutôt que d'interpeler la dizaine de mecs baraqués qui passaient sans ticket, les flics s'en sont pris  plutôt à une petite dame africaine encombré de paquets et de la poussette de son bébé (vu jeudi dernier!)il vaut mieux fouiller au corps des jeunes ados pour une barrette de shit que s'en prendre aux gros pourvoyeurs qui roulent en BMW et Audi rutilantes !

Philémon 03/12/2008 12:23

Les Verts du Raincy ont réagi sur leur blog, un lien est rajouté en fin d'article.

online 03/12/2008 11:25

La police du Raincy c'est des cow boys! Ils sortent leurs armes en pleine rue, plaque les gens au sol sans ménagement et tout ça pour quoi? Pour un simple contrôle!Dès qu'ils ont un tout petit peu de pouvoir, ils en profitent comme toujours!Ne nous laissons plus faire! 

Philémon 06/12/2008 10:42


@online,
votre intervention montre que vous avez du être victime ou témoin de contrôles "musclés". J'espère cependant qu'il ne s'agit pas d'un comportement systématique de tous les policiers intervenant au
Raincy : police nationale du commissariat du Raincy, police municipale, BAC, CRS,... ?


fafoubleu 03/12/2008 06:54

Les interventions dans les établissements scolaires pour chercher de la drogue ne sont, en principe pas légales.Cependant le problème d la drogue est tel chez les jeunes que je comprends la décision des chefs d'établissement. C'est un fléau, commen le vaincre.A un retour d'un voyage scolaire en Hollande, un chef d'établissement avait prévu un comité d'accueil policier. il ne fut pas déçu, la moisson fut abondante. Que faire ?Et en accompagnant un voyage de jeunes, où on nous avait signalé qu'il y avait certainement de la drogue, on nous a demandé de vérifier les sacs, ce qu j'ai fait à contre-coeur. Je me suis fait insulter par les gamins (15-16ans), qui avaient effectivement de la drogue, mais l'avaient bien planquée et pas dans les sacs. Qui a la solution ?

sachtor 02/12/2008 14:33

Mais arrêtez un peu! c'est pour faire de la pub tout ça! Ca faisait longtemps que l'on avait pas entendu parler du Raincy. Il fallait bien pallier à ça! Blagues mises à part, je viens de lire un article sur yahoo concernant la fouille au corps (sans déshabillage si j'ai bien compris) dans différents collèges en province (Gers). Le tout sans fondement et par des gendarmes.
C'est de mieux en mieux la France : pays des droits de l'Homme et du citoyen.
http://fr.news.yahoo.com/63/20081202/tfr-des-gendarmes-dans-les-collges-du-ge-019dcf9.html

Philémon 02/12/2008 14:40


Vous avez dit fondement ?


Eve 01/12/2008 23:25

Monsieur De Filippis sera demain à 19 h 10 sur Canal Plus.
Le commissariat du Raincy s'est une fois de plus illustré....
Qu 'en pense notre Shérif ?
J'ai hélas moi aussi testé ces cow-boys là ......
Eve
 
 
 

pubocean 01/12/2008 15:53

Messieurs Dames,
j'ai subi la même humiliation dans les locaux du commissariat du Raincy en fin 2005 pour une garde à vue classé sans suite. l'exposition de son derrière à un policier n'est pas qu'une image de nos caricaturistes. Ce n'est pas une situation d'où on ressort glorieux.

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos