Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 13:33

Le 10 avril, Le Parisien signale que plusieurs parents ont porté plainte après avoir appris que leurs enfants avaient été baillonnés par leur institutrice de maternelle.

Lire l'article.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fafoubleu 24/04/2009 07:46

Etant retraitée de l'Education Nationale, je suis, disons, assez susceptible sur ce sujet quand on tire sur le pianiste sans discernement. Qu'il y ait eu des erreurs de la part de cette administration, j'en conviens totalement. La traiter comme certains parents la traitent me fait sortir de mes gonds.Je ne sais s'il y a un lien entre cette plainte contre l'Ecole Saint Louis Sainte CLotilde et l'histoire des pigeonnoiers. Je pense que le problème est ailleurs. Que FR3, que Le Parisien y conscacrent un sujet me hérisse. Je suggère à ces deux médias de faire un dossier de fond, sur plusieurs semaines, sur les conditions de travail tant des élèves que des enseignants sur ces établissements de notre 9-3 tant stigmatisés et montrés systématiquement du doigt. Nicolas Sarkozy s'est dérangé à Gagny. C'est l'arbre qui cache la forêt. Qu'attend-on ? Un nouveau mois de novembre 2005 ?Il faut avoir entendu la désespérance de ces jeunes et le volontarisme de ces enseignants pour se dire que l'histoire de l'instit qui a baillonné ses élèves est bien sûr répréhensible, mais je le dis tout nettement, sa surmédiatisation est insupportable. A quand des émissions journalières sur le racket dans les écoles, les menaces de viol, de mariage forcé envers ces filles du 9-3 et d'ailleurs ? Il y a de quoi alimenter des journaux entiers.J'ai même une suggestion de titre : "Voyage au fond de la galère à l'école de la République".

Tapieu 22/04/2009 23:30

Farfoubleu, y-a-t-il un lien ?http://www.raincy-nono.com/article-18200240.htmlhttp://www.raincy-nono.com/article-22934259.htmlMerci Farfoubleu pour votre message, car effectivement l'évolution de notre société est due à des erreurs/choix politiques fait effectivement il y a 40/50 ans Bob. Mais il est tellement plus simple de se voiler la face et d'accuser l'éducation nationale.

fafoubleu 20/04/2009 07:37

Cher Bob, cher Démocrate,Je n'ai élevé personne, cette tâche incombe aux parents et aus parents seulement. Pendant 40 ans (sécurité sociale oblige) j'ai éduqué, comme des milliers d'enseignants des enfants de toute origine et de toute culture, du mieux que j'ai pu, c'était mon seul rôle. Si socialisation je devais faire, c'étatit dans le strict cadre de l'école.Les cités-ghetto ne sont pas le fait des gens qui y habitent, mais la conséquence de choix politiques et sociaux désastreux qui ont conduit à la désepérance et la violence de ces jeunes qui y habitent.Mais je suis choquée par ce dscours sécuritaire qui consiste à dire "je mets mes enfants dans le privé parce que je rejette l'enseignement que l'on me propose près de chez moi." Vision utilitariste et méprisante des enseignats et du public que l'on refuse et du privé dont on se sert par commodité et non par conviction. On est en pleine discrimination et ce discours est entendu des deux côtés : par les enfants des cités "on ne vaut rien" et par ceux à qui on impose une éducation dans un établissement où les parents revendiquent le droit de porter plainte parce qu'ils paient.J'ai une autre conception de l'enseignement, j'ai vécu mai 68 en tant que jeune enseignate, ses errements, mais aussi cette libéralisation de la parole et surtout de la femme. Avez-vous "la journée de la jupe" ? Si non, courez-y et vous comprendrez ce que vivent ces enfants des cités, et surtout ces filles humiliées et traitées comme de vulgaires objets. Avez-vous vu "Entre ls murs" ? Peut-être discutable, mais au moins là aussi, on lève le voile de l'omerta. Il se passe des choses épouvantables dans ces écoles dites de quartier. C'est pourquoi j'ai choisi d'aller y faire bénévolement de l'aide à la lecture à ces enfants dont les parents sont absents, dépassés, ou tout simplement ignorent tout de nos codes sociaux. Il va sans dire, mais ça va encore mieux en le disant, que ces enfants n'ont pas des parents qui disent "tu as des problèmes, je te mets dans le privé."L'enseignante qui avait mis un bandeau sur la bouche de ces petits de maternelle a certainement eu complètement tort, elle a reconnu les faits. Mais, si mes sources sont sûres, la mère qui a porté plainte contre elle et l'école, est avocate, apparemment procéduriaire, et également en procès avec Eric Raoult.... A chacun de se faire son opinion.

Bob 19/04/2009 17:20

Je ne vous félicite pas fafoubleu. Il semblerait que l'éducation apportée par la génération d'enseignants précédente dont vous faites partie est contribuée à la dégénerescence de la société. Ces élèves que vous avez si bien élevés semblent désormais remettre en question ces beaux principes d'éducation que vous leur avez donné. Comment expliquer une "génération spontanée" de troubles sociaux, notamment à l'école ? Je pense que si une cause est à rechercher dans les nouvelles réactions des élèves mais surtout de leur parent, peut être faudrait-il regarder du côté de leur éducation, et admettre que le système éducatif puisse être remis en question. Cela s'est d'ailleurs déjà produit il y a 40 ans...

Démocrate - modéré par Philémon 13/04/2009 12:22

fafoubleu: les parents sont allés en justice du fait de l'inaction et de la volonté de la direction de l'établissement d'étouffer cette affaire.Des plaintes ont en effet été déposées après 10 jours d'inaction totale de l'établissement et après que des parents aient demandé à cette même direction ainsi qu' aux autorités pédagogiques et diocésaines de bien vouloir régler le problème en interne et par exemple de faire examiner médicalement ladite enseignante afin de déterminer si elle était apte à enseigner à de jeunes enfants. (....)----------------------------------------------------------------------J'ai décidé de ne pas publier la suite du commentaire.Il appartient maintenant aux enquêteurs saisis du dossier de déterminer les responsabilités de chacun.Philémon

Hermy 11/04/2009 19:33

Voici le lien pour FR 3http://info.francetelevisions.fr/video-info/player_html/index-fr.php?id-video=&chaine=&id-categorie=&ids=#navVdoPlayer 

Philémon 11/04/2009 23:24


Merci Hermy !


Domitille 11/04/2009 08:45

Malheureusement, les commentaires d'hier soir n'ont été validés que ce matin, peut être peut on revoir le reportage sur le site de FR3 ?

fafoubleu 11/04/2009 07:09

La lecture de l'article souligne que, soit il s'agit d'une maladresse, soit d'un acte répréhensible. De là à aller en justice...Quant aux parents, s'ils ont mis leur enfant dans cette école pour qu'ils n'aillent pas dans une école de cité cela montre que :1) ils n'ont pas mis leur enfant dans cette école par conviction religieuse, mais par instinct sécuritaire, voire consumériste. L'école privée, un pis-aller éducatif ? Quelle conception de l'éducation...2) ils n'ont retenu que ce geste et non pas l'ensemble de la pédagogie de ce professeur des écoles, soutenue, semble-t-il, par nombre de parents de cette école,3) ces parents contestataires trouveront toujours à redire chez les enseignants de leurs enfants (voir 1) quelle que soit l'école, publique ou privée, je leur conseille de prendre un précepteur.Et je conseille à tout le monde d'aller voir "La journée de la jupe".Bouleversant et criant de vérité. Pour avoir enseigné, il y a 35 ans dans ces écoles dites de quartier difficile, je peux assurer que cette ambiance de terrorisation des élèves n'existait pas, que j'y étais heureuse avec mes élèves. Où en est-on arrivé, et comment en est-on arrivé là ? Lâcheté ? Indifférence ? Obstination aveugle ?Bonnes fêtes de Pâques.

démocrate 10/04/2009 18:21

Regardez sur FRANCE 3 sur le même sujet ce soir le reportage à 20h00

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos