Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 21:33

Le dossier du stationnement payant au Raincy est loin d'être clos !

Un article relatif aux disfonctionnements des horodateurs de la ville, intitulé "l'arnaque des machines à sous au Raincy" avait valu à son auteur une mise en demeure par courrier recommandé d'Eric Raoult, Maire du Raincy de supprimer certains termes qu'ils considérait comme mensongers et diffamatoires.

Pour clore toute polémique, l'article a donc été réécrit : voir l'article du 14 avril.

A cette date, les dernières vérifications effectuées montraient qu'une partie des horodateurs anciens avait été modifiée et que plusieurs horodateurs affichant encore des anciens tarifs avaient été mis hors service.

Ces constatations étaient plutôt rassurantes.

Toutefois, à cette occasion, des Raincy-nonautes signalèrent que des horodateurs d'un modèle récent retardaient pour certains de plus de 10 minutes, ce qui réduit d'autant la duréee effective de la période de stationnement autorisée par rapport au montant réglé...

L'enquête de Raincy-nono aurait pu s'arrêter là sauf que ...

Le 10 mai, toutes les machines délivrant contre paiement des tickets pour des périodes où le stationnement n'est pas payant n'ont toujours pas été modifiées ou neutralisées, alors que près de 4 mois se sont écoulés depuis le conseil municipal où ce problème a été signalé !!!

C'est vraiment inadmissible !!!

Ce ticket obtenu le dimanche 10 mai à 10h41 dans un horodateur situé allée Victor Hugo en est la preuve.
Le ticket délivré n'est valable que jusqu'au lundi matin à 9h24, alors que le stationnement n'est payant ni le dimanche, ni le lundi...
Si cette machine avait été réglée correctement, le ticket aurait dû être valable jusqu'au mardi matin.

L'affichage figurant sur cet horodateur indique que le stationnement est payant le dimanche matin.
Les automobilistes sont donc induits en erreur et incités à payer un ticket inutile.


M. Raoult, dans son courrier, a écrit : "Il est clair que si une personne paye son stationnement le jour où il est gratuit, l'erreur doit lui être imputée car l'information sur la gratuité est clairement affichée", en l'occurence, cet argument ne tient pas...

Dans le cas où l'information sur la gratuité n'est pas clairement affichée (ou pire comme ici où il est clairement affiché que c'est payant) à qui donc la personne doit-elle imputer l'erreur ?

Partager cet article

Repost 0
publié par Philémon - dans Ragots à gogo
commenter cet article

commentaires

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos