Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 13:49

Ce soir, lundi 12 avril, le conseil municipal du Raincy se réunit pour voter le budget 2010 de la ville.

Ce budget ne sera équilibré qu'au prix de nouvelles hausses d'impôts (+ 4%) et de réductions des dépenses portant notamment sur le personnel.

La ville fait actuellement des économies (et prévoit de continuer d'en faire) en réduisant d'une manière systématique le personnel des services et, ce qui est particulièrement préjudiciable pour leur bon fonctionnement, en laissant des postes de chefs de services non pourvus...

Il faut reconnaître que de prévoir de payer cette année les pénalités dues pour la rupture du contrat du concessionnaire de l'ancienne patinoire n'est pas facile. Surtout qu'aucune provision n'a été accumulée à cet effet, dans les budgets précédents, comme le prévoit pourtant la loi.

Pour l'instant, malgré les questions réitérées des élus de l'opposition, aucune information n'est donnée au Conseil sur les autres procédures dans laquelle les intérêts de la ville sont engagés.
On remarque d'ailleurs à la lecture des comptes-rendus des Conseil municipaux, que le Maire ne fait jamais de compte-rendu de l'avancement des procès quand il expose les décisions qu'il a prises dans le cadre des délégations qui lui ont été accordées par le Conseil municipal en début de mandat.

Parmi les sujets qui concernent directement de nombreux Raincéens, il y aura le vote des subventions aux associations.
Le montant de subventions aux associations qu'il est prévu de voter est annoncé à 118 545 €.
En réalité, ce montant comprend 40 000 € pour le CCAS, qui n'est pas une association mais un établissement public administratif présidé par le Maire.
Il comprend aussi 15 805 € attribués aux écoles privées qui reçoivent des élèves des maternelles ou du primaire, qui s'il étaient scolarisés dans les écoles publiques seraient à la charge de la ville. Il ne reste donc au final que 62 740 € pour les autres associations.

Les associations qui attendent de pouvoir utiliser les nouveaux locaux de l'ESAJ apprécieront de savoir que le règlement intérieur de ce nouvel établissement va être voté.

On ne sait si les conseillers discuteront réellement du détail de ce règlement. Il y aurait pourtant matière !

En plus d'interdire "de pénétrer dans les installations avec des cycles, poussettes, trottinettes, rollers, skate ou des véhicules à moteur", ne serait-il pas opportun d'interdire aussi les landaus et les patins à roulettes ?

Est-il raisonnable d'interdire "de pénétrer dans l'enceinte de l'ESAJ délimitée par les grilles extérieures accompagné d'animaux familiers (chien, chat, etc.)", et de ne pas interdire les animaux sauvages (renards, putois, etc.) ?

Pourquoi interdire "de jouer avec l'eau dans les sanitaires" et ne pas l'interdire dans les autres locaux ?

De même, pourquoi interdire "de squatter (sic) le hall d'entrée" et ne pas l'interdire ailleurs ?

Et pour finir :

"Il est interdit de filmer ou de photographier les personnes fréquentant l'espace à leur insu."

N'ayant pas pu fréquenter cet espace à l'insu de mon plein gré, à l'occasion des voeux du Maire, je n'ai pas expérimenté la situation inverse, je reste donc perplexe.


Souhaitons que, pour cette réunion, les élus de la majorité municipale se montrent un peu plus concernés par la gestion de leur ville qu'à la réunion du 29 mars. A cette dernière réunion, 6 d'entre eux n'étaient pas présents pour le débat d'orientation budgétaire (DOB). Il ne peuvent pas se plaindre de réunions trop fréquentes, la précédente remontait à fin décembre !

Partager cet article

Repost 0
publié par Philémon - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires

Le gros bourdon 17/05/2010 14:45



Philémon,


Je compte sur votre impartialité pour dire que le Maire a envoyé un mot d'excuse aux groupes d'oppositions
pour ne pas leur avoir laissé une tribune dans le 1er numéro du Raincy mage. cela sera fait pour la 2éme édition.


Quant’ a petite abeille, il faut savoir ce qu'elle veux. Dans un commentaire, elle critique le fait qu'il
y ait des infrastructures au Raincy, mais des plages horaires d'ouvertures trop restreintes. Elle critique le cout de parution et de distribution du Raincy Mag. Et d'un autre avis, elle se plaint
de l'augmentation des impôts locaux nécessaires pour faire fonctionner tout cela. Un peu de cohérence que diable!!


 



marionette 08/05/2010 19:42



soyez donc zen durant 5 minutes et réjouissez vous de la parution de la revue ....ensuite vous  pourrez râler  mais vous aurez eu 5 minutes de bonheur !!!!!!!ça ne se refuse pas de nos
jours !


espérons simplement que pour la parution du n° 2 (voyez comme je fais preuve d'un grand optimisme ) les partis d'opposition, les associations et tous ceux qui ont quelque chose à dire seront
prévenus ,afin de pouvoir rédiger des articles et ainsi  participer à la vie de notre commune qu'en général nous aimons bien , (sinon pourquoi y habiterions nous ? )


dans son éditorial, M. le Maire parle des personnes qui aboient ...alors "OUAH OUAH OUAH"    Traduction :ce n'est pas sympa pour les chiens de parler ainsi .



Hermy 08/05/2010 18:32



N'étant pas du Raincy, je ne bénificierais donc pas de cette luxueuse publication


Mais je vous vois parler de papier glacé,
point de papier recyclable,
point de souci écologique...
N'est-ce point une préoccupation pour votre bon Maire ?



Chris 08/05/2010 14:34



Tiens j'aurais pensé qu'une place réservée à l'expression des groupes du conseil était obligatoire... vue que tous les autres journaux municpaux que j'ai eu entre les mains avaient cette page
dédiée... Mais visiblement non. Une fois de plus le Raincy se démarque.



petite abeille 07/05/2010 15:45



vous n'allez pas en croire vos yeux, mais ouvrez vos boîtes à lettres : le Raincy Mag n°1 est arrivé ! je me pince ! où notre ville a-t-elle trouvé les sous pour rédiger, maquetter, imprimer
et faire distribuer cette magnifique revue en couleur et sur papier glacé ? un regret cependant : pas de tribune offerte aux listes d'opposition municipale...



Hermy 21/04/2010 17:10



Cher/ère Interrogative, Petite Abeille (que je ne connais pas) serait sans doute la seule personne qui lirait les Échos pour se distraire .


Quant aux efforts que devraient faire les parlementaires pour ne pas provoquer l'ire de ceux qui les ont élus....... nous en reparleront quand ils auront renoncé concrètements à certains de leurs
avantages indécents et non pas seulement fait assaut de bonnes intentions.


"Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent"



INTERROGATIVE 21/04/2010 11:18



Petite abeille, je ne lis pas les échos tous les jours comme vous, qui apparamment avait tout le temps de le faire ! Mais cette petite phrase veut dire que les parlementaires doivent faire un
effort comme tous les français, sinon, cela pollurait le débat ! La prochaine fois que vous ne comprendrez pas, faites appel à moi !



INTERROGATIVE 21/04/2010 11:15



Petite Abeille ou Madame Soleil, vous êtes très forte : vous faites un commentaire le 15 Avril sur un article paraissant le 21 Avril ! Ou alors vous êtes le journaliste !



Hermy 21/04/2010 08:40



Pour des détails précis, voir :


http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/indemnite.asp


Bien que la dernière mise à jour date d'octobre 2009 !?!?!


On pourrait aussi parler de l'indemnité chomage des députés


 



petite abeille 21/04/2010 08:23



Interrogative, ce n'est pas la peine de crier. Vous ne lisez sans doute pas les échos tous les jours. Il s'agissait de l'article de Pierre-Alain Furbury paru le 21 avril dernier avec l'interview
de J.P. Pilliard chargé de la Protection Sociale. « Nous ne sommes pas une caste. On vit parmi les Français ; on doit participer avec les Français », dit encore le
député UMP Eric Raoult, qui ne veut pas que « la campagne législative soit polluée par la publication de [leurs] feuilles de retraite ». Allez, restons courtois
!



Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos