Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 18:23

Les luttes internes à l'UMP pour les prochaine élections régionales sont vives, l'heure n'est pas encore au vote des électeurs, mais au choix des candidats.

Comme il y a plus de candidats à la candidature que de postes, chacun a sa méthode pour s'imposer !

Eric Raoult joue peut-être ici son avenir politique, lui qui lorgnait sur un poste ministériel doit se contenter de ce qu'on lui demande, comme d'aller jouer les émissaires entre deux candidats aux élections municipales à la Réunion.

Pour ces régionales, dès le départ, il a mal choisi son camp, ayant soutenu activement Roger Karoutchi face à Valérie Pécresse, il doit maintenant accepter de se ranger sous son autorité de tête de file pour la région Ile-de-France.
On ne sait pas quel souvenir elle garde de ses passages récents au Raincy, mais on ne peut pas dire que cet accueil ait été particulièrement courtois !

Le principal enjeu pour Eric Raoult est maintenant d'obtenir la tête de liste pour le département de Seine-Saint-Denis.

Il est en rivalité avec Philippe Dallier, maire de Pavillons-sous-Bois et sénateur.
Ce dernier, de 7 ans son cadet, se montre particulièrement actif au Sénat en tant que rapporteur de l’"Observatoire de la décentralisation", sur les perspectives d’évolutions institutionnelles du Grand Paris.
Il a également fait parler de lui, tout récemment, à propos de la suppression de la taxe professionnelle.

Eric Raoult exploite à fond les grosses ficelles du métier.

Ses récentes déclarations de soutien au président tunisien Ben Ali, ses attaques contre la journaliste du Monde, Florence Baugé, puis l'interpellation de Marie NDiaye prétenduement tenue à un  «devoir de réserve» par son prix Goncourt, font visiblement partie de sa stratégie.

N'en soyons pas dupes...

Partager cet article

Repost 0
publié par Philémon - dans Ragots à gogo
commenter cet article

commentaires

petite abeille 12/11/2009 17:37


Gros-ses ficelles, interventions gros-sières, tout cela est d'un... gro-tesque. Pourvu que les électeurs s'en souviennent....


Jomi 12/11/2009 16:47


Eric Raoult nuance ses propos 
(eh oui)
à lire dans le Monde d'aujourd'hui
http://www.lemonde.fr/livres/article/2009/11/12/affaire-ndiaye-eric-raoult-nuance-ses-propos_1266401_3260.html#ens_id=1237690

J'y ajouterais cette phrase d'Umberto Eco :
Aujourd'hui tous ces gens veulent se faire entendre et, fatalement, ils font entendre dans certains cas leur simple bêtise. Alors disons qu'une bêtise d'autrefois ne s'exposait pas, ne se
faisait pas connaître, alors qu'elle vitupère de nos jours. 


Philémon 12/11/2009 18:30


Merci Jomi, voici le lien cliquable :
lemonde.fr/affaire-ndiaye-eric-raoult-nuance-ses-propos


Jomi 11/11/2009 20:05


Sans vouloir l'accabler (quoi que....) Bernard Pivot vient sur FR 3 de confirmer ce qu'il avait déclaré sur France Info :
Il considère qu'invoquer un devoir de réserve pour les écrivains "n'a aucun sens".Pour lui Eric Raoult ne connaît tout
simplement rien aux milieux culturels.
Quant à Marie N'Diaye elle était sortie de sa réserve mercredi pour commenter cette attaque "d'un grotesque achevé".
Mais le sage (Pierre Desproges) dit : "il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que parler
et ne laisser aucun doute à ce sujet" .
 



tapieu 11/11/2009 19:57


Etant donnés les propos tenus par M. Dallier concernant le T4, j'ai l'impression entre les deux que vous nous proposez c'est blanc bonnet et bonnet blanc.

Pourquoi pas Jean-Christophe Lagarde ?


Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos