Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 18:30
l'Académie Busiris en séance plénière
L’Académie Busiris, n'a pas eu besoin de se réunir au grand complet dans le salon doré du château de Maître Eolas, comme elle le fait habituellement, il a suffi qu'elle se réunisse en sous-section pour décerner le prix Busiris à monsieur Éric Raoult, député de la 12e circonscription de Seine Saint Denis et maire du Raincy.

Les propos primés ont tout particulièrement retenu l’attention de l’Académie car ils ont été publiés au Journal Officiel de la République

Ils ont été reconnus comme répondant totalement aux critères du prix Busiris[1] institué par Maître Eolas en juin 2007 pour récompenser une affirmation juridiquement aberrante, si possible contradictoire, teintée de mauvaise foi et mue par l'opportunité politique plus que par le respect du droit.

La question qui a fait débat est celle de la mauvaise foi. Éric Raoult n’est-il pas, au fond, convaincu que les écrivains seraient tenus à un devoir de réserve, et n’est-il pas sincère dans son interpellation, ce qui exclurait le Busiris ?

La mauvaise foi ayant été reconnue par l'Académie Busiris, le prix lui est finalement décerné avec la mention très déshonorable.
L’Académie adresse ses félicitations à l’heureux gagnant et remercie ses collègues de l’Académie Goncourt de lui avoir fourni cette occasion de poilade.


Notes
[1] Busiris est un personnage de la pièce "La Guerre de Troie n'aura pas lieu" de Jean Giraudoux : juriste sicilien, spécialiste du droit de la guerre, convoqué par Demokos pour démontrer que la manoeuvre des navires grecs est belliqueuse et insultante et ne peut être réparée que par la guerre, jusqu'à ce qu'Hector menace de le tuer s'il ne démontre pas le contraire, ce qu'il fait aussitôt avec d'aussi bons arguments (Acte II, scène 5).


Pour en savoir plus : les nominés du prix Busiris
Une excellente occasion de parcourir un blog à très haute valeur ajoutée !

En italique : citations d'Eolas.

S'il vous reste quelques loisirs, je vous recommande aussi 13ZENRV.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

Dans le Monde daté 15/16 novembre

Réponse de Gérard Larcher, Président du Sénat, à la question :
Approuvez-vous la position du député Eric Raoult sur le devoir de réserve des lauréats de prix littéraires, visant Marie NDiaye ?
Je pense à ces mots de Voltaire :
"Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire"
On est dans une autre sphère de pensée.... 


Répondre
R

Ouais, en même temps c'est pas juste, c'est toujours les mêmes qui trinquent !


Répondre
F

Un nouvel article sur notre maire dans le monde datée Dimanche 15-lundi 16.
Qelle chance on a quand même d'avoir un maire si médiatique...


Répondre
J

Du nouveau, toujours du nouveau......
Dans le Monde daté du 14 novembre, Eric Raoult propose
à Marie NDiaye de venir au Raincy "pour une séance de dédicaces" 

A suivre. 


Répondre
L

c'est dommage .......cela aurait fait quelque chose de nouveau  a voir
et nous aurai change de nos trottoirs et de nos nouvelles constructions


Répondre
P

Et c'est quoi le trophée ? Parce qu'à côté de la Banane du Y'a bon Awards, il va falloir créer un musée des horreurs en Mairie. Au moins ca fera quelque chose de nouveau à visiter lors des journées
du Patrimoine


Répondre
P

C'est uniquement honorifique. Il n'y a donc pas de cérémonie de remise du prix.


J

Le palmarès du prix Busiris est très éloquent.
E R est en excellente compagnie !
Il est Busirisable, va-t-il être ministrable ? 


Répondre
T

Il a fait très fort, cette fois, le député-maire. 

J'ignorais totalement que le devoir de réserve pouvait s'appliquer aux écrivains. Serait-ce une nostalgie des régimes autoritaires ?

 


Répondre

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos