Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 11:29

Mélanie Chaluleau, journaliste de 93-Infos a assisté à la réunion politique de l'UMP qui s'est tenue le mardi 6 juillet 2010, au Centre Culturel Thierry Le Luron au Raincy : Le Raincy – Eric Woerth se défend et parle retraites.

Partager cet article

Repost 0
publié par Philémon - dans Archives
commenter cet article

commentaires

vieil ermite 07/07/2010 20:12



Certes, Philémon, certes.



Jomi 07/07/2010 20:05



Vieil ermite, la comparaison que les champions d'Eric Woerth nous resservent à longueur d'ondes entre Bérégovoy, Salengro et Woerth est particulièrement indécente.


Les faits avérés sont quand même, sauf erreur de ma part, fonctions conjointes de Ministre du Budget et de trésorier d'un parti politique et autres babioles du même accabit.


Quand je lis sur le site du Figaro : le ministre avait confié peu avant aux députés UMP qu'il «essayait de garder (son) calme», même s'il avait «envie d'en étrangler» certains, sans indiquer
qui il visait précisément.


Je pose la question : Aura-t-il assez de ses deux mains ?



vieil ermite 07/07/2010 19:15



Il est venu pour parler des retraites. Il est bon de se rappeler une phrase dite lors des obsèques de Bérégovoy  par le plus important des socialistes d'alors, je cite:


"Toutes les explications du monde ne justifieront pas qu'on ait pu livrer aux chiens l'honneur d'un homme...." Attention de ne pas aboyer aussi avec les chiens.



Philémon 07/07/2010 19:52



Vieil ermite, vous avez raison de rappeler ces principes.


Il reste effectivement à prouver qu'Eric Woerth est coupable de quelque chose.


Par contre, dans le monde politique (y compris à droite) ou dans les médias, beaucoup lui reprochent de ne pas avoir choisi entre ses fonctions ministérielles et le poste de trésorier de
l'UMP et considèrent que son épouse ne pouvait pas être employée de Mme Bettancourt alors qu'il était ministre du budget.


Ces préoccupations sont tout ce qu'il y a de plus légitimes. Le fait de les évoquer n'est pas attentatoire à son honneur.



Hermy 07/07/2010 16:04



Veni, vidi, vici
Il avait besoin qu'on lui remonte le moral : il est venu au bon endroit, assistance acquise et triée sur le volet, pas de question qui fâche.


Mais "A vaincre sans péril on triomphe sans gloire"



Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos