Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 10:04

C'est par courrier recommandé que M. Franck Amsellem, conseiller municipal du Raincy, m'a adressé sa demande de droit de réponse.
Je rappelle, une fois de plus, qu'il n'y a aucune raison que je refuse l'exercice du droit de réponse à une personne citée dans un article du blog et qu'il suffit de m'envoyer un mail.

M. Amsellem m'écrit :

"Vous avez rédigé, sur votre blog, un article intitulé "Eric Raoult fait des petits extras le dimanche" dans lequel vous me citez et donnez une information erronée sur l'objet de ma présence à cette visite.
.../...
En conséquence et afin de rétablir la vérité, je vous demande de bien vouloir publier le droit de réponse que je vous joins."

En fait, pour l'essentiel, le texte du "droit de réponse" concerne non pas mon article mais un commentaire émis par une personne parfaitement identifiée.
N'ayant aucune obligation de publier dans un article un droit de réponse à un commentaire, je suggère donc à M. Amsellem de répondre par un autre commentaire ou de contacter directement la personne concernée dont il a certainement les coordonnées.

Voici donc le texte de son "droit de réponse" concernant l'article :

"Le dimanche 23 octobre, j'étais présent à la visite du pavillon du 11, place du Général de Gaulle, en tant que conseiller municipal, membre de la commission d'urbanisme."

Partager cet article

Repost 0
publié par Philémon - dans Conseil municipal
commenter cet article

commentaires

Jomi 06/11/2011 16:43



Quant au climat malsain et délétère qui règne sur ce blog, M. Amsellem (j’ai tout bon pour l’orthographe ?) devrait plutôt se soucier du climat malsain et délétère qui
règne lorsqu’un citoyen demande à consulter des documents qu’il a tout à fait le droit de consulter. Il aurait dû être présent lors du rendez-vous de C avec le Maire du Raincy. Il aurait pu
constater quecertaines limites y étaient franchies.



raincéen dubitatif! 06/11/2011 15:42



M Amsellem dit qu'il ne sait pas qui se cache derrière Philémon ....il a la mémoire qui flanche! en dehors du nombre de fois où M le maire prononce son nom ; il devrait relire son propre
commentaire(je crois que  c'est dans sa réponse à S Lapidus ) puisqu'il parle de Philémon en tant que colistier  de M Lapidus ....  ah, la mémoire est revenue, puisque les
municipales datent de quelques temps déjà . ......et voilà comment on discrédite la politique ; je lui conseille de (re)lire le livre de J F Coppé qui a pour titre "c'est promis, j'arrête la
langue de bois "(ou quelque chose du même style)


Mais surtout qu'il continue à lire Raincy Nono, à défaut de revue municipale pour s'informer 



didi 06/11/2011 09:45



merci Hermy


je n'étais pas sûre de connaitre la définition exacte du mot "urbanité", donc j'ai été fouiller dans le dictionnaire ....


1/ politesse raffinée 


2/ caractère de mesure humaine et de convivialité conservé ou donné à une ville .....


c'est donc exactement le mot qu'il convient d'employer concernant tout ce qui se passe au Raincy 



Franck Amsellem 05/11/2011 20:42



Je ne souhaite pas polémiquer avec des personnes s’exprimant de façon anonyme.


En revanche, merci à « Félix » de bien orthographier mon nom (j’y tiens impérativement).
Apparemment Félix connait mon adresse, ainsi que celle de Philémon. En ce qui me concerne, je ne sais pas qui il est (peut être mon voisin ?, un proche de Philémon ?) mais il pourrait,
au moins, avoir le respect de bien écrire mon nom.


En effet, je trouve qu’il règne un climat malsain et délétère sur ce blog dont j’admets être un lecteur occasionnel, surtout pour y vérifier
que certaines limites n’y sont pas franchies.


Pour les autres qui me posent des questions,  ils peuvent lire ma réponse aux insultes de Mr
Lapidus que je publie en commentaire sur l’article concerné comme me l’a suggéré Philémon.


Franck Amsellem



Hermy 05/11/2011 19:30



@vivenoel


C'est au titre de la Commission URBANITÉ qu'il était présent



Philémon 06/11/2011 10:54



@ Hermy


Excellent !



JENB Productions 05/11/2011 18:29



Concernant les droits de réponse, je me réfère aux jurisprudences récentes concerant des bloguers. De toutes ces affaires aussi différentes les unes des autres, il en ressort tout de même un
point récurrent : Les blogueurs-citoyens, qu'ils soient individuels ou associatifs, sont de plus en plus jugés comme des auteurs et éditeurs de presse. Ces décisions judiciaires ont un effet
bénéfique pour nous tous : Car nous rapprochant des obligations faites aux journalistes professionnels, la justice donne de la concistance dans notre exercice de blogueurs citoyens. Et par-là
même facilite notre relation avec la classe politique et les corps sociaux. Donc, partant de ce postulat, j'en conclue que les blogs doivent satisfairent aux droits de réponse, au droit de
rectification, et d'une manière générale au devoir de proposer et mener un débat.

Le droit de réponse est prévu par les textes législatifs relatifs aux délits de presse (et de moyen internet désormais) : Toute personne morale ou physique à droit de porter à la connaissance du
public un droit de réponse suite à un article dans lequel il est mis en cause. La partie requêrante doit bénéficier de la même longueur de texte que celui incriminé et bénéficier de la même
surface d'illustration que l'article mis en cause.

Mieux vaut d'ailleurs un droit de réponse qu'une assignation au tribunal : D'une part pour éviter de solliciter la Justice où une simple conciliation est souvent plus efficace en terme de
réactivité (un bon arrangement vaut mieux qu'un mauvais procès, source de publicité pour le blog attaqué),  économiser le petit pécule du blogueur face à la grande argenterie municipale ;
Ensuite parce qu'un droit de réponse est un article en soit et qu'il permet aux lecteurs de débattre en ayant de plus amples informations.

S'il s'agit d'un commentaire, il faut être prudent, car le blogueur, en tant qu'éditeur, doit veiller au contenu des commentaires qu'il suscite. Les services de modérations des hébergeurs sont
assez vigilants (parfois trop zélés même), mais c'est au blogueur de veiller à supprimer les commentaires injurieux, diffamatoires, publicitaires, spams,... Car sa responsabilité est co-engagée
(en tant qu'éditeur) concomitamment à la responsabilité pénale de l'Auteurs pour les propos tenus.

Pour conclure, nous sommes, nous blogueurs citoyens, les premiers à revendiquer le droit à la liberté d'expression.  Laissons donc toutes les opinions s'exprimer, même sous forme d'un droit
de réponse

Bon week-end

Emmanuel



Philémon 06/11/2011 11:24



@ Emmanuel


Merci d'avoir rappelé ces règles issues du Droit de la Presse qui est un des volets de la liberté d'expression.
Tous les blogueurs qui se comportent en citoyens responsables se doivent d'accorder un droit de réponse aux personnes citées dans un de leurs articles.

Le cas des commentaires est le plus délicat pour les blogueurs, puisqu'il s'agit de propos qu'ils ne tiennent pas eux-mêmes mais qu'ils peuvent choisir de publier ou pas.


La position du blogueur est très particulière puisqu'il fait le partage entre la liberté d'expression des commentateurs et les limites de cette liberté d'expression lorsqu'il y a atteinte aux
droits d'autres personnes.
De plus, le choix est à faire, le plus souvent, de manière rapide, en fonction du nombre de commentaires à valider et de la disponibilité du blogueur et rappelons aussi que la plupart des
blogueurs ne sont pas des journalistes professionnels.


J'ai de temps en temps à me poser la question pour des commentaires un peu limite : est-on effectivement dans un cas d'injure ou de diffamation ou reste-t-on dans le cadre, assez habituel en
politique, notamment, d'une discussion musclée.
Parfois, j'ajoute simplement une réponse au commentaire, pour rappeler que les propos tenus engagent la responsabilité de leur auteur. Il m'est arrivé aussi de ne pas publier un commentaire en
expliquant pourquoi et en proposant à son auteur de le reformuler.


Philémon



jacky 05/11/2011 16:25



m. Amsellem, est ce vrai que la commission d'urbanisme ne s'est pas réunie depuis 2010 ? si oui pourquoi alors que les projets se multiplient? a quoi sert cette commission? merci davance jacky b



vivenoel 05/11/2011 14:20



M. Amsellem était sans doute présent toute la journée de dimanche des primaires socialistes en temps que membre de la commission urbanisme!!






félix 05/11/2011 12:18



je m'inquiète pour la santé de M. Ansellem. A t-il la jambe plâtrée et immobilisée pour être obligé de faire appel au service de la Poste plutôt que de... traverser la rue ? A moins que ce soit
l'état de la chaussée qui lui fasse peur...



Philémon 05/11/2011 12:32



@ félix


Croyez vous plus facile d'aller envoyer une lettre recommandée depuis la poste du Raincy avec une jambe platrée ?
Ce bâtiment public du Raincy, comme beaucoup d'autres, n'est pas accessible aux personnes à mobilité réduite.


 



Lady Lala 05/11/2011 10:27



@ M. Amsellem,


En quoi la commission d'urbanisme était elle concernée ? A - t - elle donné un avis favorable sur le permis de construire que Monsieur le Maire vient de donner ?


 



Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos