Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 19:00

Le bêtisier du Raincy en 2011La plupart des chaines de télévision ont pris l'habitude de vous présenter leur bêtisier dans les jours qui précèdent ou qui suivent la fin de l'année.

S'inspirant de cette pratique, dans les prochains jours, Raincy nono reviendra sur des évènements qui ont émaillé la vie raincéenne en 2011 et qui ont bien mérité de figurer dans un bêtisier !


Attention, contrairement aux autres bêtisiers, dans le bêtisier du Raincy le rire ne sera pas systématiquement au rendez-vous.
A moins que pour vous navrant rime avec marrant, qui sait ?

Partager cet article

Repost0
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 22:45

maison du 11 place du général De Gaulle au RaincyDimanche matin 23 octobre, Philémon faisait partie des personnes invitées par le promoteur José Mendes pour visiter la maison située 11 place du général De Gaulle au Raincy, après la réunion "d'information" organisée le mercredi soir à Thierry Le Luron.

Cette maison achetée par Mendès Promotion devrait disparaitre pour laisser la place à un programme immobilier de 46 logements intitulé Allyssia, dont Le Raincy n'a pas fini de parler.

L'objectif de cette visite, faut-il le préciser, était de convaincre les visiteurs qu'au vu de son état, cette maison était bonne à démolir...

Le courrier d'invitation à en-tête de Mendes Promotion indiquait que les visites avaient lieu de 10 heures à 12 heures le dimanche matin (et tant pis pour les amateurs de rugby). Voici le récit de cette visite.

 

Arrivés vers 11 heures et quart, mon épouse et moi avons trouvé la grille, habituellement fermée par une lourde chaine, largement ouverte. Ne voyant personne, nous sommes entrés dans le jardin et nous avons gravi les quelques marches du perron puisqu'une partie murée était fraichement démolie. J'ai alors frappé à la porte. Sans réponse, j'ai ouvert la porte et me suis faufilé à l'intérieur, imaginant que les personnes chargées de faire visiter étaient déjà dans les étages.

 

Coup de théâtre !

Un homme d'un certain âge à la belle chevelure blanche, visiblement très agité nous apostrophe depuis le trottoir en nous accusant d'entrer sans autorisation, de ne pas respecter les formes et autres reproches véhéments.

Un peu surpris, nous avons répondu que nous étions invités par le propriétaire de la maison et que nous ne comprenions pas à quel titre il intervenait lui-même. N'ayant sans doute pas compris ou entendu nos explications, cette personne s'emporte de plus belle et nous invective, semblant au bord de l'apoplexie, jusqu'à ce qu'inquiète pour la santé du pauvre homme, mon épouse lui demande gentiment mais fermement de se calmer.

Heureusement sur ces entrefaits, Monsieur Mendes est arrivé avec d'autres visiteurs dont un conseiller municipal, M. Franck Amsellem. (Il faut dire que les conseillers municipaux sont souvent peu au fait des affaires de la Ville, et qu'il est tout à leur honneur de chercher à se renseigner). Nous avons donc pu entamer notre visite sans autre difficulté.

 

A l'évidence, la présence de M. Amsellem avait un but bien précis : ne rien perdre des échanges que nous pourrions avoir avec le promoteur...
Il nous a à son tour fait un petit sermon, nous reprochant d'être entrés dans la maison sans autorisation, etc. Nous lui avons demandé en quoi cela le concernait... nous avons même plaisanté en lui demandant s'il était de la police ! La visite s'est poursuivie sans autre incident.

 

Bon sang mais c'est bien sûr !

C'est à la sortie que nous avons réalisé notre méprise : le monsieur montant si fermement la garde devant l'une des plus anciennes maisons du Raincy n'était autre que notre député-maire, M. Eric Raoult !


Les Raincéens curieux de savoir ce que font leurs élus au lieu de préparer les réunions du Conseil municipal, ont maintenant un début de réponse pour deux d'entre eux.
Eric Raoult et Franck Amsellem, font des extras le dimanche matin comme vigiles dans des propriétés raincéennes !
Etonnant, non ?


Conclusion
Le prochain conseil municipal - lorsqu'il aura lieu - délibèrera t-il sur le tarif de ces prestations exceptionnelles et fera t il mention de la location en soirée de la grande salle à rez-de-chaussée de Thierry Le Luron à la société Mendes Promotion ?

That is the question....

Partager cet article

Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 16:20

Eric RaoultOù s'arrêtera Eric Raoult, député-maire du Raincy ?

C., jeune Raincéen de 22 ans, a ce matin porté plainte au Commissariat pour violences volontaires contre Eric Raoult, député-maire du Raincy qui l'a agressé physiquement en mairie.

 

A l'origine, une simple demande de communication de documents administratifs

Au mois de juin, C.  demande à consulter des documents relatifs aux travaux du nouveau marché couvert.

Ces documents font partie des documents administratifs communicables à toute personne qui en fait la demande, sans avoir à justifier ni de son identité, ni d'une raison particulière.

C. a été obligé de relancer la Mairie plusieurs fois par téléphone et par mail avant d'avoir une réponse et de se faire accuser de "harcèlement" (sic).

Des prétextes pour retarder la communication

Eric Raoult a pris tous les prétextes pour retarder cette communication.
Il est allé jusqu'à demander un avis à la Commission d'accès aux documents administratifs (CADA), alors que la CADA a émis depuis longtemps une fiche d'information ne laissant aucun doute sur la communicabilité des documents de cette nature. L'avis de la CADA a bien évidemment été positif.
Eric Raoult a ensuite imposé que l'élu en charge des travaux (M. Fichera) soit présent lors de la communication des documents, il fallait donc qu'un rendez-vous à une heure précise soit fixé en fonction des disponibilités de celui-ci...
La date retenue était ce lundi 3 octobre à 11h, C. a donc pris sur ses RTT pour être disponible.

Des exigences de dernière minute

Au final, Eric Raoult l'a informé qu'il serait également présent. Le jeune C. a donc choisi de se faire accompagner d'un tiers et en a avisé la mairie par mail.
Dans un mail envoyé samedi, dont vous pouvez lire l'intégralité, Eric Raoult lui a opposé un refus catégorique pour un motif des plus cocasses, qui dénote bien l'état d'esprit du député-maire du Raincy face à une demande légitime d'un jeune de sa ville.

"Monsieur,
Une consultation n’est ni un enquête ni une perquisition.

Au regret de refuser la présence d’un tiers, je vous informe que seule votre présence sera acceptée le lundi 3 Octobre prochain.

Dans l’attente de cette rencontre, je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Eric RAOULT
Ancien Ministre
Maire du Raincy
Député de la Seine Saint Denis"

Le rendez vous s'est finalement déroulé uniquement en présence de C., d'Eric Raoult et du nouveau Directeur Général des Services fraîchement recruté. La personne qui accompagnait C. n'a pas eu l'autorisation d'assister au rendez vous. 

Un comportement indigne d'un élu

Eric Raoult a présenté C. au nouveau DGS comme un "parasite" (sic), quelqu'un qui n'a rien d'autre à faire que "casser les couilles" (sic), etc.

Ensuite, il a soutenu que les documents étaient uniquement consultables et a refusé d'en donner copie.

C., après avoir vainement tenté de faire valoir avec calme ses droits de citoyen, face à tant de mauvaise foi, il a simplement dit à Eric Raoult que son attitude déshonorait la Ville.

C'est alors qu'Eric Raoult, perdant toute retenue, l'a violemment empoigné par les deux bras,  extrait de son siège et l'a sorti de son bureau sans ménagement.
Il a aussi jeté sa sacoche dans le hall, le tout sous les yeux ébahis de la personne qui l'attendait et de plusieurs membres du personnel de la Mairie (dont le nouveau Directeur Général des Services).


NDLR : Il s'agit de mon fils C. qui avait tenté de filmer le Conseil municipal du 17 juin 2011, prétexte pris par Eric Raoult pour la poursuite de la réunion à huis clos.

Rappelons aussi qu'Eric Raoult avait déjà qualifié de perquisition ma demande d'une copie du rapport du commissaire enquêteur à la suite d'une modification du POS du Raincy.

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 19:39

Malgré son aspect résidentiel, la ville du Raincy comporte aussi des bâtiments anciens insalubres et vétustes.
Le cas des deux pavillons situés allée de la Briqueterie et allée des Coudriers a déjà été évoqué plusieurs fois sur ce blog en s'inquiétant à chaque fois de l'inaction d'Eric Raoult, Maire du Raincy, peu pressé d'intervenir pour garantir la sécurité des personnes.

Le Raincy - 11 allée de la Briqueterie, maison faisant l'objet d'un arrêté de péril imminent depuis 2007

Le premier article date de novembre 2007, intitulé Il y a péril en la demeure, nous y avions souligné la cocasserie du Maire du Raincy s'enjoignant à lui-même, via un Arrêté de Péril imminent, de démolir des bâtiments vétustes dans les plus brefs délais.
 
Est-ce le côté ubuesque de cet Arrêté qui l'a empêché de poursuivre son action ?
Toujours est-il que le 8 mars 2009, constatant que les bâtiments n'étaient toujours pas démolis, Raincy nono posait cette question : Que fait donc le maire du Raincy ?

Un an et demi plus tard, en décembre 2010 - toujours pas de démolition -, voir l'article : Sécurité au rabais pour les Raincéens.
Depuis, la situation est résolue pour l'un des deux bâtiments, plus besoin de le démolir... un incendie l'a détruit début juillet 2011 !!!
Tout risque de squatt est écarté.
incendie allée des Coudriers au Raincy
incendie allée des Coudriers au Raincy

Les pompiers sont intervenus avec la grande échelle pour passer au-dessus des arbres.

Heureusement que cet incendie n'a pas fait de victime et ne s'est pas propagé aux pavillons voisins...

Partager cet article

Repost0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 23:52

Cette fois-ci les contribuables raincéens apprécieront : le courrier de demande de droit de réponse qui m'a été adressé n'a rien coûté en frais de poste... il a été déposé directement dans ma boite au lettre par une personne qui s'est déplacée en voiture !

Le Maire du Raincy, Eric Raoult, a souhaité répondre à l'article "Triste fin pour la bienfaitrice du Raincy" :


"Pour éviter une incompréhension de vos "raincy nonautes", je tenais à vous signaler que :

- la Ville du Raincy a été tenue informée durant la période des congés des termes de cette succession, mais nous n'en étions pas informés auparavant,

- notre Ville n'est pour rien dans la décision d'incinération,

- nous avons fait fleurir la sépulture de ses parents et je me suis rapproché de mon collègue Maire de Villemomble, pour que la Ville du Raincy puisse en assurer l'entretien.

Enfin, la "cérémonie religieuse", j'avoue être étonné de votre proposition de "l'organiser", au regard de l'exigence de laïcité que vous me réclamez à tout moment, notamment encore récemment.

Tels sont les éléments d'information que je souhaitais vous apporter, toujours sensible à votre objectivité à l'égard de la Municipalité."

 

Monsieur le Maire,  c'était vraiment le minimum que vous pouviez faire pour remercier cette bienfaitrice du Raincy, il est quand même dommage d'avoir attendu mon article du 13 janvier pour y penser.

En ce qui concerne la cérémonie religieuse, je sais bien que ce n'est pas à vous de l'organiser, relisez moi attentivement, vous verrez que je ne vous l'ai pas demandé.

Des personnes qui l'ont bien connue vont s'en occuper.

Partager cet article

Repost0

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos