Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 00:49

3919 - Violences conjugales :

Parlez-en avant de ne plus pouvoir le faire.

 

3919 - Violences conjugales : Parlez-en avant de ne plus pouvoir le faire.

En France, tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son mari ou de son compagnon.

Que vous soyez victime ou témoin de violences conjugales, appelez le 3919. Vous serez conseillé et informé sur les démarches à suivre. Appel gratuit. Ouvert du lundi au samedi de 8h à 22h, les jours fériés de 10h à 20h. - 

Un nouveau site "stop violence femmes" a récemment été mis en place par le Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité – Secrétariat d’état à la solidarité. Très intelligemment, il comporte en évidence un sortir du site en urgence et  effacer les traces

Parallèlement à la création de la plate-forme Internet stop-violences-femmes.gouv.fr, il lance une campagne presse contre les violences conjugales.

Une campagne d'information très complète a été mise en place pour aider les victimes mais aussi les témoins, les professionnels aussi, voir le détail de la campagne et les nombreux outils à disposition

Partager cet article

Repost 0
publié par Domitille - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Lady Lala 04/02/2009 14:36

Chère Arlette, je suis bien d'accord avec vous !Je trouve aussi que c'est un numéro où on devrait tout faire pour qu'il n'y ait pas d'attente, ça peut être tellement important.c'est très négligent de leur part, surtout après toutes les annonces qui ont été faites. Témoigner c'est courageux. appeler pour soi-même encore plus. La question qui m'inquiète est : si on appelle, est ce qu'on est automatiquement fiché dans le STIC, le fichier policier, parce qu'on est potentiellement soit victime soit témoin ?Quelqu'un a-t-il une réponse ?

arlette 03/02/2009 22:41

Bonsoir! Je suis outrée.....! Une femme qui a besoin de secours n'ayant  pas de portable et quittant précipitamment le lieu des violences devrait pouvoir depuis n'importe quelle cabine téléphonique demander du secours à l'aide d'un numéro gratuit.Ce numéro devrait être accessible par n'importe quelle personne (passant voisin autre).je  voudrais simplement dire aux femmes de partir à la première gifle qui prélude souvent à des actes de violences lourdes.Surtout ne faisons pas semblant de ne rien entendre et ne rien voir aidons les.

Domitille 03/02/2009 19:08

Voici le commentaire que j'ai laissé sur http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/ A Mme Valérie Létard, secrétaire d'Etat à la Solidarité,Nous vous transmettons le commentaire qu'une visiteuse a laissé sur notre blog en réaction à notre relais de l'information donnée sur le site stop-violences-femmes.gouv.fr"Le 3919 n'est pas un numéro gratuit. Il est censé être au coût d'un appel local. J'ai essayé de les contacter car j'ai rencontré une femme des coups de son conjoint. J'ai tenté 4 fois mais à chaque fois on m'a mise en attente et je n'ai pas réussi à parlé à qui que ce soit. A chaque fois j'ai patienté un peu moins de 4 minutes et j'ai été facturée 1.45 euros par appel. En plus, chaque appel est visible sur ma facture de téléphone.Il me semble que le gouvernement aurait pu aller un peu plus loin dans cette lutte contre la violence faite aux femmes. Gratuité et invisibilité sur la facture serait une bonne chose.... "pour information voici l'adresse de la page de votre site indiquant que le n°est gratuit : http://www.stop-violences-femmes.gouv.fr/outils/appelez-le-3919.html Nous sommes surpris que cet engagement n'ait pas été tenu, il parait tellement important pour la sécurité des jeunes filles et femmes concernées !(réponse sur le blog www.leraincy-nono.com en commentaire ou par mail : raincynono@free.fr )En vous remerciant du temps que vous prendrez pour examiner notre questionCitoyennement vôtreDomitilleLe Raincy-nono, blog citoyen

fauritte 03/02/2009 14:16

Le 3919 n'est pas un numéro gratuit. Il est censé être au coût d'un appel local. J'ai essayé de les contacter car j'ai rencontré une femme des coups de son conjoint. J'ai tenté 4 fois mais à chaque fois on m'a mise en attente et je n'ai pas réussi à parlé à qui que ce soit. A chaque fois j'ai patienté un peu moins de 4 minutes et j'ai été facturée 1.45 euros par appel. En plus, chaque appel est visible sur ma facture de téléphone.Il me semble que le gouvernement aurait pu aller un peu plus loin dans cette lutte contre la violence faite aux femmes. Gratuité et invisibilité sur la facture serait une bonne chose....

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos