Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 21:02

2.6 BUDGET DE LA VILLE : DEMANDES DE SUBVENTIONS POUR LA RÉNOVATION DU CENTRE CULTUREL THIERRY LE LURON

Monsieur Le Maire puis Monsieur BODIN présentent ce projet de Délibération.

Le Centre Culturel Thierry Le Luron, situé au 9 boulevard du Midi a été mis en service en 1972.

Trente six ans après, cet équipement ne répond plus aux besoins des usagers et aux exigences du public :

la salle de spectacles est à rénover

  • sièges détériorés et peu confortables
  • accessibilité à améliorer (personnes à mobilité réduite),
  • chauffage et climatisation à changer ou à créer,
  • équipement scénique à moderniser,
  • salles à rendre modulables.

Les salles ou espaces associatifs sont à restructurer (notamment au niveau du rez-de-chaussée où des salles peuvent être créées à la place du marché provisoire) et la salle de restauration est à insonoriser.

C'est donc un projet de rénovation complet qui sera mis en œuvre par la Ville. Il comprendra, dans un premier temps, un diagnostic de l'existant, puis une étude de programmation avant les études d'exécution.

Bien entendu, le calendrier de réalisation de ce projet sera étudié en tenant compte de la date d'ouverture de l'Espace Sports, Associations, Jeunesse de l'allée du Jardin Anglais, afin de permettre la poursuite des activités des Associations ainsi que les manifestations culturelles, pendant les travaux sur le Centre Culturel Thierry Le Luron.

Les Associations utilisatrices du Centre Culturel Thierry Le Luron seront bien entendu concertées pour la mise en œuvre de cette rénovation. Une Commission sera d'ailleurs créée afin de les associer au travail de réflexion et de collecter les idées de tous.

Les études débutant en Décembre 2008, les travaux pourraient démarrer à l'automne 2010 pour une mise en service possible fin 2011, début 2012.

Ces travaux peuvent faire l'objet de subventions allouées par l'État et d'autres Collectivités. C'et la raison pour laquelle, il est demandé au Conseil Municipal d'autoriser Monsieur Le Maire à solliciter des subventions auprès de l'État, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, du Conseil Régional d'Ile de France, du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis.

Monsieur GENESTIER trouve que la Municipalité s'y prend très en amont à ce sujet et on pourrait penser que c'est une bonne chose mais quels sont les souhaits quant à la destinée finale de cet équipement. La salle a été évoquée, de même que la salle de restauration, la réfection des salles qui accueillent les associations également. La Ville n'a-t-elle en tête d'y intégrer aussi le Conservatoire de Musique ? Certains Élus de l'Assemblée sont très attentifs à ce sujet; le Groupe Réussir Le Raincy y est très attentif. En fonction de cette destination, les subventions peuvent-[être] très différentes, La Ville pose un principe de demande de subventions mais, notamment pour le Conseil Régional d'Ile de France, le contenu doit être déterminé. Il souhaite que soit précisé si la Ville veut rassembler, en un même lieu, les structures culturelles ou si elle veut, avec force argent, restructurer le bâtiment tel qu'il est, en conservant sa destination.

Monsieur Le Maire lui répond qu'il a effectivement plein de choses en tête sur ce sujet mais il en réserve la primeur à la majorité municipale afin qu'elle puisse participer à la réflexion. Il s'agit aujourd'hui de s'inscrire dans une logique de demande de subventions, il n'est pas d'actualité de finaliser l'avant projet ce soir m'ais de persuader sur le bien fondé et l'intérêt de la rénovation de ce site. Pour le moment, personne ne peut dire que le Conservatoire sera déplacé à cet endroit. Il est trop tôt pour l'évoquer. Ces projets doivent d'abord être travaillés par les membres de la majorité municipale, en premier lieu, et avec les utilisateurs ensuite.

Monsieur GENESTIER soutient que lorsqu'on dépose une demande de subvention, il faut y mentionner la destination du bâtiment. Monsieur Le Maire n'a pas répondu précisément à cette question,

Monsieur Le Maire lui demande de se calmer.

Ce à quoi, Monsieur GENESTIER répond que s'il ne peut pas s'exprimer, il s'en va.

Monsieur Le Maire lui fait remarquer qu'il n'arrivera jamais à rien en politique parce qu'il perd son calme. Monsieur GENESTIER pense qu'il est calme par rapport au Maire qui fait expulser des gens dans le public,

Monsieur Le Maire lui rappelle qu'il a la police de l'Assemblée, comme il le lui a indiqué précédemment, c'est la raison pour laquelle il a pu faire sortir des gens qui troublaient la sérénité des débats.

Il revient ensuite sur le point à l'ordre du jour en expliquant que la Ville inscrit une demande de subventions auprès de plusieurs Collectivités. Il lui rappelle qu'il connaît ce fonctionnement, pour avoir exercé les fonctions de Directeur de Cabinet du Maire d'Épinay.

Monsieur GENESTIER lui demande de ne plus parler de ce sujet puisqu'il l'a déjà évoqué pendant 7 ans.

Monsieur Le Maire lui répond qu'il n'a pas changé et que c'est pour cette raison qu'il a été licencié.

Monsieur GENESTIER trouve ces propos diffamatoires, Il demande au Maire de les retirer sinon il quitte la séance. Il souhaite que cet échange soit transcrit au Procès Verbal et quitte la salle en compagnie de ses colistiers.

Monsieur Le Maire répète qu'il est important, pour la Ville, de s'inscrire dans une logique de demande de subventions car elles ne sont pas toujours toutes honorées. La réhabilitation du Centre Culturel va être très coûteuse, donc pour le moment la réflexion porte sur la nature des travaux à réaliser et leur calendrier. Le dossier est encore à monter, il n'est pas prévu d'installer le Conservatoire à cet endroit. Enfin, compte tenu du fait qu'il va y avoir des élections régionales, les Élus risquent de changer. Il faut donc que le dossier soit finalisé pour le début 2009.

Monsieur LAPIDUS aimerait qu'il soit mis un terme aux attaques personnelles et estime que les débats de l'Assemblée ne s'en porteraient que mieux. Il serait ainsi plus agréable et constructif de discuter du fonds des dossiers plutôt que de leur forme. Ces attaques font partir des Élus et cela est toujours préjudiciable pour le débat démocratique.

Monsieur Le Maire souligne qu'il a beaucoup d'amis dans le parti politique de Monsieur LAPIDUS, qu'il en a aussi dans l'ex parti politique de Monsieur GENESTIER, qu'il respecte ceux qui le respectent mais qu'il n'est pas chrétien au sens de recevoir des claques et de tendre l'autre joue. Il souhaite que les choses soient claires. Il suggère à Monsieur LAPIDUS de mieux écouter les propos de Monsieur GENESTIER, qui était venu voir Le Maire pour être sur sa liste, au cours de la réunion de ce soir. La différence entre Monsieur LAPIDUS et Le Maire, c'est que Monsieur LAPIDUS est dans l'opposition et qu'avec ses 2 collègues, ils font leur travail. Monsieur Le Maire respecte les électrices et électeurs de gauche qui, sur Le Raincy, manifestent leur attachement à certaines valeurs.

Monsieur GENESTIER, quant à lui, va parfois un peu trop loin. C'est la première fois qu'une séance du Conseil Municipal est filmée, qu'elle est enregistrée, que des personnes vont et viennent d'un groupe à un autre. La police de l'Assemblée incombe au Maire.

Si les Élus de l'opposition souhaitent intervenir, ils le peuvent mais ils devraient essayer de considérer que leur interlocuteur n'est pas un punching-ball, qu'il peut avoir lui aussi des moments de fatigue ou de souffrance, que le débat démocratique n'est pas un jeu,

Ainsi si Monsieur GENESTIER respecte Le Maire, Le Maire le respectera mais lorsque Monsieur GENESTIER tapera en dessous de la ceinture, Monsieur Le Maire répondra.

Monsieur LAPIDUS revient sur le projet de Délibération en cours de discussion et indique que son Groupe, lors de la campagne électorale comme les autres listes, avait fait le constat de la nécessaire réhabilitation du Centre Culturel. Le Groupe Le Raincy à Venir est tout à fait d'accord pour ce projet, il souhaite juste préciser que la Ville devra s'assurer de la solidité des structures du bâtiment avant la rénovation. Il souhaite enfin que les Raincéens soient largement associés à ce projet même lorsqu'ils ne sont pas utilisateurs du Centre Culturel,

Monsieur Le Maire répète que cette réhabilitation ne sera pas décidée dans son bureau. La Municipalité va créer, ainsi que c'est écrit sur le document proposé au vote, un groupe de travail avec les associations utilisatrices, comme cela a été le cas pour la patinoire transformée en gymnase. La population pourra voir quand ce bâtiment sera ouvert, qu'il répond à l'attente de tous ceux qui ont participé à la définition.

Si Monsieur GENESTIER a essayé de faire dire au Maire que le Conservatoire de Musique allait être déplacé au Centre Culturel, Monsieur Le Maire lui a répondu que ce n'était pas l'intention de la Ville. Il a également précisé qu'avant la mise en œuvre du projet, la Municipalité écoutera tout le monde. Et, pour bien connaître le fonctionnement de la Région Ile de France, Monsieur Le Maire rencontrera en tout premier lieu son Président pour lui présenter les motivations de la demande de la Ville du Raincy car bien évidemment, ce n'est pas la seule commune à demander des aides financières à la Région.

En ce qui concerne les fondations et les structures, tout laisse à penser qu'elles sont saines mais elles seront bien entendu vérifiées.

VU le Code Général des Collectivités Territoriales,

VU le Budget Communal,

VU l'avis de la Commission Culture, Vie Associative, Jeunesse et Sports, réunie le 21 Juin 2008,

VU l'avis de la Commission Finances et Grands Projets, réunie le 24 Juin 2008

LE CONSEIL MUNICIPAL, A L'UNANIMITÉ et APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ, Le Groupe RÉUSSIR LE RAINCY A QUITTÉ LA SÉANCE.

APPROUVE le projet de rénovation complète du Centre Culturel Thierry Le Luron, et sa mise en œuvre présentée par la Ville.

DÉCIDE de créer une Commission de réflexion et de concertation relative à la rénovation du Centre Culturel Thierry Le Luron, composée d'Élus municipaux et de représentants des Associations utilisatrices du Centre.

AUTORISE Monsieur Le Maire :

à solliciter des subventions auprès de l'État, de la Direction Régionale des Affaires Culturelles, du Conseil Régional d'Ile de France, du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis.

à signer les différents courriers et documents produits à cet effet.

DIT que-les dépenses afférentes aux travaux à réaliser seront prélevées sur les crédits ouverts au Budget Communal des années 2008 et suivantes,

DIT que les recettes seront constatées à ces mêmes Budgets.

2.7 BUDGET DE LA VILLE : DEMANDES DE SUBVENTIONS POUR LA REFECTION DU TERRAIN DE FOOTBALL, BOULEVARD DU NORD

Monsieur Le Maire expose les motivations de ce projet de Délibération.

Le terrain de football, situé au 11, boulevard du Nord, présente une surface dégradée qui gêne la pratique normale du football et des activités sportives des établissements scolaires. Il convient donc de le rénover.

Plusieurs solutions seront étudiées par la Ville pour la rénovation de cette surface : gazon naturel, stabilisé ou encore, gazon synthétique. Toutes présentent certains avantages mais il faut examiner soigneusement les contraintes et les coûts par rapport aux utilisations de ce terrain et son environnement.

Il est également envisagé de procéder à la réfection de la clôture du terrain de sports et de la compléter afin de mieux en contrôler l'accès.

Ces travaux peuvent faire l'objet de subventions allouées par des organismes et autres Collectivités. C'est la raison pour laquelle, il est demandé au Conseil Municipal d'autoriser Monsieur Le Maire à solliciter des subventions auprès de la Fédération Française de Football, de l'État, du Conseil Régional d'Ile de France, du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis avec rétrocession d'heures d'utilisation pour le Lycée et le Collège.

Monsieur Le Maire tient à préciser qu'en supplément de la réfection du terrain de football, il est indispensable de protéger cette enceinte ; il y a trop de visiteurs non autorisés. Aussi, les travaux de réfection comprendront la clôture du terrain.

Monsieur BODIN souligne qu'une étude de faisabilité va être effectuée pour déterminer la nature de la surface du terrain de football qui sera mise en œuvre,

Monsieur LAPIDUS indique que son Groupe est tout à fait favorable à la réfection du stade et à la nécessité de protéger les lieux. Il souhaite connaître le nombre d'années restant à courir sur le bail emphytéotique du stade.

Monsieur Le Maire lui répond qu'il n'a pas connaissance précisément du nombre d'années restantes mais il estime que la Ville n'a pas défendu au mieux ses intérêts dans la définition de ce bail. Il essaie de le renégocier auprès de la Paroisse mais il précise que la discussion ne porte pas sur ce sujet. Il prend note toutefois de cette remarque et, comme pour l'antenne de vidéosurveillance récemment implantée dans le clocher de l'Église Notre Dame, devra rencontrer la Paroisse pour évoquer les solutions possibles.

VU le Code Général des Collectivités Territoriales,

VU le Budget Communal,

VU l'avis de la Commission Culture, Vie Associative, Jeunesse et Sports, réunie le 21 Juin 2008, VU l'avis de la Commission Finances et Grands Projets, réunie le 24 juin 2008

LE CONSEIL MUNICIPAL, A L'UNANIMITÉ et APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ,

APPROUVE le projet de réfection du terrain de football, situé au 11, boulevard du Nord.

AUTORISE Monsieur Le Maire:

- à solliciter des subventions auprès de la Fédération Française de Football, de l'État, du Conseil Régional d'Ile de France, du Conseil Général de la Seine-Saint-Denis avec rétrocession d'heures d'utilisation pour le Lycée et le Collège.

- à signer les différents courriers et documents produits à cet effet.

DIT que les dépenses afférentes aux travaux à réaliser seront prélevées sur les crédits ouverts au Budget Communal des années 2008 et suivantes,

DIT que les recettes seront constatées à ces mêmes Budgets.

Lire la suite du compte-rendu du Conseil Municipal - (7e partie)
Revenir à l'ordre du jour

Partager cet article

Repost 0
publié par Philémon - dans Vie politique
commenter cet article

commentaires

Conseils municipaux

Les comptes-rendus des séances du Conseil municipal sont consultables en cliquant ICI

Chercher Un Article

Albums photos